Exposition “Et wor emol e Kanonéier“ – Der Einfluss der Artillerie auf das Stadtbild Luxemburgs avec Francette Erpelding

De cette « Gibralta du Nord », une des plus puissantes forteresses d’Europe, Luxemburg n’a gardé que trois canons d’un parc de 170 pièces de calibres différents. L’un d’entre eux a servi la dernière fois lors des 101 coups de salut tirés à l’occasion de la naissance du Grand-Duc Jean le 6 janvier 1921.

L’artillerie constitue l’élément-clé des forteresses, et l’évolution de leur puissance de feu conditionne l’innovation dans l’art de la défense des places.  Au fil des gouvernements bourguignon, espagnol, français, autrichien, hollandais et prussien en passant par des épreuves de feu, les canons seront pris et repris, fondus et échangés.

Mardi, 10 décembre

à 14:50 heures

Rendez-vous devant l’entrée du Musée Dräi Eechelen

Prix : 14 € (Entrée, Visite guidée)

Nous vous prions de virer votre participation de 14€ sur le compte BGL LU14 0030 3939 3148 0000 Haus Am Becheler avec la mention „Muséé Dräi Eechelen “ jusqu’au plus tard le 2 décembre.

Dès réception de votre participation, votre place est réservée.